Transcription du média LRT_02_01_00459 Transcription en relecture

II, 459



Il n'y avait aucun bruit dans la maison et, devant moi devant moi , dans  la partie du vestibule où je me trouvais,le vestibule,
à côté d'un porte-manteau où pendait un pardessus inquiétant ainsi que
deux imperméables et une écharpe, se trouvait un grand miroir ovale en bois  dont la surface était
si sombre que, bien que je me fusse trouvé à moins de trois mètres de lui,
on ne distinguait aucun reflet de moi dans la glace, seulement l'obscurité
dense et immuable du vestibule désert.

Ont contribué (2): Julie Coulier - brigittefc -